billard


billard

billard [ bijar ] n. m.
• 1399 « bâton, crosse pour pousser les boules »; de 2. bille « madrier »
1(XVIe; d'apr. 1. bille) Jeu pratiqué sur une table spéciale où les joueurs font rouler des billes, en poussant l'une avec une queue. Table, queue de billard. Bille, (cour.) boule de billard. Coups au billard. 1. blouser, caramboler, 3. masser, queuter; contre, coulé, effet, 1. rétro, série. Académie de billard : établissement où l'on joue au billard. — Partie de billard. Faire un petit billard.
Salle de billard. Nous pouvons passer au billard.
2Billard japonais, russe, américain : jeux où l'on pousse une bille qui doit éviter des quilles, passer sous des arceaux, se loger dans des trous ( 1. blouse) . — Billard électrique : jeu qui consiste à faire toucher par une bille des mécanismes électriques situés sur un plateau incliné. ⇒ 1. flipper.
3Table rectangulaire, munie de rebords élastiques ( 1. bande) et recouverte d'un tapis vert collé, sur laquelle on joue au billard. Tapis de billard.
Fig. et fam. Table d'opération. Monter, passer sur le billard : subir une opération.
4(1914) Fig. et fam. C'est du billard : c'est une chose facile à accomplir (cf. Aller comme sur des roulettes).
(1927) Cette route est un vrai billard, lisse, facile à parcourir.
Dévisser son billard : mourir.

billard nom masculin (de bille) Jeu qui se joue avec trois boules d'ivoire que l'on fait rouler à l'aide d'une « queue » sur une table de bois à fond d'ardoise, de forme rectangulaire, entourée de bandes élastiques en caoutchouc et couverte d'un tapis en drap vert. Cette table elle-même. Salle, établissement où l'on joue au billard. Familier. Partie de billard : Faire un billard. Familier. Table d'opération : Passer sur le billard. Route large, au revêtement lisse, sur laquelle on roule facilement. Nom de divers jeux d'adresse se jouant avec des billes (billard américain, russe, japonais). ● billard (expressions) nom masculin (de bille) Billard électrique, appareil constitué d'un plateau incliné et d'un tableau de comptage lumineux. (Le joueur envoie, une à une, cinq billes métalliques de façon à toucher des plots électriques qui rapportent des points.) Populaire. Bille, boule de billard, crâne chauve. Populaire. C'est du billard, ça va tout seul, c'est très facile. ● billard (synonymes) nom masculin (de bille) Billard électrique
Synonymes :

billard
n. m.
d1./d Jeu qui se joue avec des billes d'ivoire ou de plastique, que l'on frappe avec une queue, sur une table couverte d'un tapis de drap vert. Une boule de billard. Faire une partie de billard ou un billard.
d2./d Table rectangulaire, recouverte d'un tapis de drap vert, sur laquelle on joue au billard.
|| Fam. Table d'opération. Passer sur le billard: subir une opération chirurgicale.
d3./d Salle où l'on joue au billard.
d4./d Billard américain, chinois, japonais, russe: jeux où l'on cherche à placer des boules dans des cases ou des trous.
d5./d Billard électrique: Syn. de flipper.

⇒BILLARD, subst. masc.
A.— Jeu d'adresse, qui se joue à l'aide de trois boules d'ivoire (ou billes) que l'on pousse, l'une contre les deux autres, à l'aide d'une « queue », sur une table rectangulaire, munie de rebords, et recouverte d'un tapis vert :
1. ... deux joueurs de billard marchaient autour du tapis vert où roulaient les billes en se heurtant. On entendait leurs voix compter : « Dix-huit, — dix-neuf. — Pas de chance. — Oh! Joli coup! Bien joué! — Onze. — Il fallait prendre par la rouge. — Vingt. — Bille en tête, bille en tête. — Douze. Hein! J'avais raison? »
MAUPASSANT, Contes et nouvelles, t. 1, Une Soirée, 1887, p. 585.
SYNT. Boule de billard (MAURRAS, Kiel et Tanger, 1914, p. XLII; MONTHERLANT, Le Songe, 1922, p. 67); faire un billard (ROMAINS, Knock, 1923, II, 2, p. 9), une partie de billard (RENARD, Journal, 1903, p. 847); salle de billard (A. DUMAS Père, Le Comte de Monte-Cristo, t. 2, 1846, p. 333); Académie de billard (MORAND, Londres, 1933, p. 197 et Académie ex. 29); billard japonais (CÉLINE, Voyage au bout de la nuit, 1932, p. 535).
B.— P. méton.
1. La table sur laquelle on joue :
2. Ne demandez pas quel est ce meuble dont les angles tranchants luisent au fond de la pièce voisine, ce bloc glissant d'acajou, orné de têtes de monstres en cuivre ciselé, c'est le billard; le billard, meuble indispensable, inévitable à Chantilly; Dieu domestique, vous le trouverez dans la maison du riche comme dans la cabane du pauvre. Il a sa pièce dans chaque maison, la plus belle pièce du logis. Hommes, femmes, enfants de Chantilly excellent au jeu de billard, les femmes surtout. À telle heure de l'après-dîner, le bourg entier fait la poule.
GOZLAN, Le Notaire de Chantilly, 1836, p. 120.
Billard électrique. (Attesté dans ROB. Suppl. 1970; cf. bille1, ex. 4).
2. Pièce où est installé un jeu de billard; spéc., lieu public où l'on joue au billard. après avoir tenu un billard, mon grand-père maternel vendit des oiseaux. (G. SAND, Histoire de ma vie, t. 1, 1855, p. 80); elle entra dans le billard (CHARDONNE, L'Épithalame, 1921, p. 436).
Région. Jeu de quilles (cf. PESQUIDOUX, Chez nous, 1923, p. 30).
C.— Au fig., arg.
1. Lit (cf. ESN. Poilu 1919, p. 78; X, Notes manuscrites ajoutées sur les feuillets des notes de Nouguier, p. 36); table d'opération. Passer sur le billard (G. ESNAULT, Notes complétant et rectifiant « Le poilu tel qu'il se parle », 1956) :
3. ... quand il s'éveillait le matin, l'amère pensée, aussitôt, lui pinçait le cœur.
— Mince... le billard.
Le café lui semblait moins bon — il lui trouvait un goût — et il lisait sans s'amuser les journaux de Lyon, que la marchande portait de salle en salle. Il ne pensait qu'au billard, et ces dix minutes de souffrance lui gâtaient sa matinée, ...
DORGELÈS, Les Croix de bois, 1919, p. 300.
2. Arg. milit. Terrain plat; terrain d'exercice ou de combat (cf. ESN. Poilu 1919, p. 77; P. VIALAR, La Mort est un commencement, Les Morts vivants, 1947, p. 176); spéc., ,,espace libre entre les tranchées adverses`` (A. DAUZAT, L'Arg. de la guerre, 1918, p. 245). Monter sur le billard. ,,Sortir de la tranchée pour l'assaut`` (ESN. Poilu 1919, p. 77).
3. P. ext. et fam. Chose facile. C'est du billard :
4. [Cerutti à Angélo :] — (...) Dès que les amateurs s'en mêlent, tout foire. En principe, c'était du billard : on jouait sur votre tempérament. On avait votre frère de lait dans la manche. Il nous expliquait tout.
GIONO, Bonheur fou, 1957, p. 295.
4. Pop. Dévisser son billard (FLAUBERT, Correspondance, 1869, p. 29 et 1875, p. 230). Mourir.Casser sa queue de billard (A. BRUANT, Dict. fr.-arg., 1905, p. 325). Mourir.
PRONONC. :[].
ÉTYMOL. ET HIST. — 1. 1399 jeux « bâton recourbé pour jouer aux billes ou boules » (Pièces relat. au règ. de Ch. VI, II, 241 dans GDF.); 2. 1558 jeu de billart (Inv. de Philippe II, f° 37 dans GAY); 3. 1680 (RICH. : Billard. Table qui a des rebords tout autour, garnie d'un tapis avec six blouses, une passe et une sonnette); 4. 1752 (Trév. : Billard. On donne ce nom [...] à la maison où l'on tient le jeu et au jeu même).
Dér. de bille2 « pièce de bois »; suff. -ard.
STAT. — Fréq. abs. littér. :496. Fréq. rel. littér. : XIXe s. : a) 578, b) 1 174; XXe s. : a) 636, b) 604.
BBG. — BAUDEZ (J.). La Fête foraine et son lang. Vie Lang. 1968, p. 567. — DUCH. 1967, § 42, 62. — ROG. 1965, p. 109. — SAIN. Lang. par. 1920, p. 367, 455. — WEXLER (P.-J.). Pour l'ét. du vocab. des vaudevilles. In : [Mél. Cohen (M.)]. The Hague-Paris, 1970, pp. 213-214.

billard [bijaʀ] n. m.
ÉTYM. 1399, « bâton, crosse pour pousser les boules »; de bille « pièce de bois » (→ 2. Bille) « bâton recourbé », et biller « aller en zigzag », contaminé par bille « boule, bille ».
A
1 Vx. Bâton (d'abord, bâton recourbé) pour pousser les boules à divers jeux. Queue.
1 Le but est un cœur fier; la bille, un pauvre amant;
La passe et les billards, c'est ce que l'on pratique
Pour toucher au plus tôt l'objet de son amour (…)
La Fontaine, À Mme de La Fayette, en lui envoyant un petit billard.
Loc. fig. (1865). Dévisser son billard : mourir.
2 (1558, jeu de billard). Mod. a Jeu pratiqué sur une table spéciale, à rebords, où les joueurs font rouler des billes, l'une étant lancée au moyen d'une queue, deux autres étant déplacées par les chocs causés par la première. || Table de billard. → ci-dessous le sens 3, a. || Boule de billard (cour. : en terme de billard on dit bille). 1. Bille, boule. || Queue de billard. || Salle de billard. → ci-dessous le sens 4. || Faire une partie, une poule, un match de billard. || Coups au billard. Billarder, blouser, bricole, bricoler, carambolage, caramboler, coulé, doublé, doubler, effet, fin (prendre la bille trop fin), masser, queuter, raccroc (coup de raccroc), rétro, rétrograde, série, tête (prendre la bille en tête), touche (manque de touche), toucher; bloquer, chicane, coller, contre, crochet, décollement, décoller, piquer. || Jouer au billard sans observer les règles. Pelotage.
2 Sa fortune (à Chamillart) fut d'exceller au billard (…)
Saint-Simon, Mémoires, 11, 231.
3 (…) mon père connaissait toutes les recettes par lesquelles les générations et les races se divertissent, tous ces légers opiums pour peuples que sont le billard, le mah-jong, le loto et la manille.
Giraudoux, Bella, 1.
3.1 En face montait un escalier droit, et à gauche une galerie, donnant sur le jardin, conduisait à la salle de billard dont on entendait, dès la porte, caramboler les boules d'ivoire.
Flaubert, Mme Bovary, p. 77.
Partie de billard. || Faire un petit billard (fam.).
(Jeux analogues). || Billard américain, anglais, chinois, hollandais, japonais, russe; billard Nicolas : jeux où l'on pousse à l'aide d'une queue, d'un ressort, d'une poire en caoutchouc, etc., une bille qui doit éviter des quilles, passer sous des arceaux, se loger dans des trous, etc.
b Loc. fam. Avoir un œil qui joue au billard et l'autre qui compte les points : loucher.
Boule, bille de billard : crâne chauve.
3 a (1680). Table rectangulaire, munie de rebords élastiques ( Bande) et recouverte d'un tapis vert collé, sur laquelle on joue au billard. → 1. Bille, cit. 2. || Les mouches d'un tapis de billard. || Les anciens billards comprenaient des trous ( Blouse), des rebords rembourrés.
4 (…) penché sur le billard, il est en train de combiner un magnifique effet de recul (…)
Alphonse Daudet, Contes du lundi, I, 2.
b Billard électrique : appareil comportant des plots électriques disposés sur un plateau légèrement incliné que supportent quatre pieds, que le joueur doit toucher au moyen d'une bille qui rebondit sur des bornes ( Bumper), et où le joueur doit totaliser le plus grand nombre de points par bille et par partie. Syn. : appareil à billes, flipper. → aussi Pachinko (cit.).
5 Près des murs, vers le fond, une demi-douzaine de billards électriques étaient allumés. Besson s'avança vers eux.
Avec curiosité il contempla les boîtes debout sur leurs pieds, et les signaux multiples écrits sous les plaques de verre. Tous les flippers étaient libres, sauf un, le dernier. Monté sur une chaise, un très jeune garçon, dix ou onze ans peut-être, était en train de jouer.
L'enfant jouait avec une frénésie obstinée; ses deux bras serraient les côtés du billard et actionnaient les boutons des flippers. En équilibre sur la chaise, la bouche fermée, les sourcils froncés, le petit garçon attentif et nerveux secouait le casier de métal de toutes ses forces. Il attendait les coups des bumpers, et surveillait les chiffres qui s'inscrivaient sur le tableau illuminé.
J.-M. G. Le Clézio, le Déluge, p. 85.
6 (…) billard électrique dont le tableau totalisateur comporte une série de villas et d'automobiles de luxe, où des incendies s'allument en fonction des performances réalisées par les boules d'acier.
A. Robbe-Grillet, Projet pour une révolution à New York, p. 32.
tableau Noms d'appareils.
4 a Salle, pièce où est installée une table de billard, où l'on peut jouer au billard. || Nous pouvons passer au billard.
b (1752). Lieu, établissement où l'on joue au billard.
B Par métaphore.
1 (1896, in Petiot). Terrain plat, route facile à parcourir. — ☑ (1914). Loc. fig., fam. C'est du billard : c'est une chose facile à accomplir (→ Ça va comme sur des roulettes).
7 On te l'enveloppe, on te fait un sourire, et hop ! tu t'en vas sans payer ! C'est du billard !
Robert Merle, Week-end à Zuydcoote, p. 23.
2 (Du sens A, 3). Fam. Table d'opération.Monter, passer sur le billard : subir une opération. || Salle de billard.Rester sur le billard : mourir sur la table d'opération.
8 Le précédent détenu, faute d'une intervention énergique, était resté sur le billard.
René Vigo, les Hommes en noir, t. II, p. 31.
DÉR. Billarder, billardier.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • billard — BILLARD. s. m. (Les L sont mouillées dans ce mot et les suivans.) Jeu qui se joue avec des boules d ivoire sur une table à rebords, couverte d un tapis vert, avec six blouses. Voyez Blouse. Jeu de billard. Jouer au billard. [b]f♛/b] On appelle… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • billard — BILLARD. s. m. Sorte de jeu où l on jouë avec de petites boules d yvoire que l on pousse avec un baston fait exprés. Le jeu du billard. joüer au billard. Il signifie aussi, La table sur laquelle on jouë. Ce billard n est pas droit. le tapis du… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Billard — Sn (ein Spiel, bei dem Kugeln mit einem Stab in Bewegung gesetzt werden) erw. fach. (16. Jh.) Entlehnung. Entlehnt aus frz. billard m. (verkürzt aus jeu de billard m. Billardspiel ), aus afrz. billart Stab zum Kugelspiel , zu frz. bille f.… …   Etymologisches Wörterbuch der deutschen sprache

  • Billard [1] — Billard (fr., spr. Billjahr), Ballspiel. I. Die Spieltafel. Das B. ist in seiner gewöhnlichsten Form eine 4eckige, aus 3 Hauptgestellen von hartem, wohl ausgetrocknetem Holze, durch 2 Seitenriegel u. 8 Querriegel zusammengefügte, auf 6 starken… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Billard — (franz., von bille, »Kugel, Ball«), eine auf vier (sechs) starken Füßen ruhende, völlig wagerecht liegende Tafel, gewöhnlich von der Form eines doppelt so langen als breiten Rechtecks, oben von einem elastischen Rand, der Bande, eingefaßt und auf …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Billard — [Wichtig (Rating 3200 5600)] Bsp.: • Billard ist der beliebteste Sport im britischen Fernsehen …   Deutsch Wörterbuch

  • Billard — Bil lard, n. (Zo[ o]l.) An English fish, allied to the cod; the coalfish. [Written also {billet} and {billit}.] [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Billard [2] — Billard (Feuerw.), ein eiserner Stab, auf der einen Seite mit einem Haken, auf der anderen mit einer Schraube, an welche eine Schraubenmutter mit 2 Armen geschraubt werden kann; dieser Stab wird in den Kopf der bestrickten Rakete gedrängt, um sie …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Billard [3] — Billard (spr. Billjahr), Claude, geb. um 1550 zu Sauvigny in Bourbonnais, war Secretär der Königin Margarethe von Frankreich u. st. um 1618. Er schr. die romantischen Tragödien: Polyxene, Merovée, Gaston de Foix, Panthée, Saul, Albouin et… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Billard — (vom frz. bille, spr. bij, Kugel, Ball), eine auf kurzen Füßen wagerecht ruhende, meist viereckige, mit elastischem Rand (Bande) versehene, mit grünem Tuch überzogene Tafel, auf der das Billardspiel von zwei oder mehrern Personen so ausgeführt… …   Kleines Konversations-Lexikon


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.